U Foru di a muntagna corsa

Stu foru tratta di a muntagna corsa è tuttu cio chi stà à u s'ingiru.
Ce forum traite de la montagne corse et tout ce qui tourne autour.

 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vires du Tafonatu et de Scaffone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
U pinzutu
Professionnel du CR
avatar

Masculin Nombre de messages : 149
Age : 68
Localisation : Région parisienne
Emploi : http://www.corse-sauvage.fr
Loisirs : Montagne corse
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Vires du Tafonatu et de Scaffone   Mer 26 Sep - 11:24

Bonjour à tous, Cool

Revenant d'un petit séjour sur l'île semaine dernière, j'en profite pour vous donner un CR succinct de ma 4ème montée au Tafonatu, mais cette fois avec bivouac permettant de faire tout ce que je voulais réaliser depuis un moment : montée par la trace de Tana di l'Orsu (Cf. CR correspondant pour 2004 et Ravins du Fangu supérieur juillet 2007), visite du pied de la face W du Capu Tafonatu et de sa célèbre vire en V, bivouac sur la vire et exploration aller-retour de la vire de Scaffone que j'avais ratée avec mon Web-trek en juillet dernier.
Je vous remets aussi les photos de la montée de Tana di l'Orsu qui ont disparu du CR 2004 pour cause de remaniement de mes photos sur flickr (les adresses ont changé !).

Arrow Montée par Tana di l'Orsu et sa trace cairnée :
Départ de Monte Estremu à 09 h 20 - Couvent de Santa Maria à 10 h (le sentier est bien démaquisé et balisé depuis 2005 !) - Col 1150 m avec le canyon descendant sur le Fangu à 12 h 10 - Pied de la falaise terminale du cirque au-dessus de Tana di l'Orsu (vire au pin laricio) à 12 h 40.
Déjeuner de 12 h 40 à 13 h 15 sur cette vire...



Couvent de Santa Maria - Entrée de la vallée supérieure du Fangu - La 2ème vire de montée sur la trace de Tana di l'Orsu



Tafonatu depuis le col 1150 m - Cirque rocheux terminal au-dessus de Tana di l'Orsu vers Capu Rossu - Sur la vire au pin laricio pour déjeuner dans le cirque rocheux au-dessus de Tana di l'Orsu

Arrow Escalade de la falaise sous Campu Razzinu et ruisseau de Bocca Rossa :
Redémarrage après déjeuner à 13 h 15 - Sommet de la falaise à 13 h 40 - Traversée vers la droite jusqu'à la fin de la trace cairnbée ("chorten" de fin) vers 14 h - Traversée vers la droite pour rejoindre le replat au sommet du cirque dans le ruisseau de Bocca Rossa à 14 h 20.



Pied de la falaise sous Campu Razzinu - Le Tafonatu et le cirque de Tana di l'Orsu depuis la falaise sous Campu Razzinu - Un pas expo dans la falaise sous Campu Razzinu




L'amphithéâtre de Campu Razzinu - Le "chorten" d'arrivée de la trace cairnée de Tana di l'Orsu en vue du Tafonatu - Le replat au-dessus du cirque terminal dans le ruisseau de Bocca Rossa

Arrow Montée à la vire du Tafonatu :
Montée au mauvais col "infranchissable" à 14 h 35 - Retour arrière, remontée du ravin de Bocca Rossa et montée au col "franchissable" (arbre caractéristique) à 15 h 20 - Descente vers la vire et arrivée au pied du Grand Couloir Central de la face W du Tafonatu à 15 h 30.



Le versant Campu Razzinu - Au col "infranchissable", la vire du Tafonatu - Le col "infranchissable" en surplomb au-dessus de Campu di Vetta



Le col "franchissable" et son arbre devant le Capu Rossu - Le Tafonatu depuis le col "franchissable" - Descente sur la vire du Tafonatu

Arrow Exploration de la vire du Tafonatu et bivouac sous le Trou :
De la grotte/cascade sous le Trou et le Grand Couloir Central, remontée de la vire vers le versant Silvastriccia et retour de 15 h 30 à 16 h 30.




Le Grand Couloir Central du Tafonatu - La grotte/cascade du Tafonatu - La cascade dans la grotte/cascade - La vire du Tafonatu vers Silvastreccia




Le ravin du Fangu sous la grotte/cascade - Un abri sous les surplombs de la face W - Le ravin du Fangu côté Silvastreccia



Le bivouac sous surplomb à côté de la grotte/cascade - Coucher de soleil sur le vallon du Fangu - La grotte/cascade au petit matin

Arrow Exploration de la vire de Scaffone et retour à Monte Estremu :
Départ de la grotte/cascade à 08 h 30 - Remontée de la vire au col "franchissable", descente vers le ruisseau de Bocca Rossa, remontée sur le versant Campu Razzinu au départ de la vire de Scaffone de 08 h 30 à 09 h 30 - Vire de Scaffone versant Campu Razzinu Sud de 09 h 30 à 10 h 00 - Vire de Scaffone versant Campu Razzinu Ouest et ses deux V de 10 h 00 à 10 h 30 (arrivée versant Scaffone) - Retour de 10 h 30 à 11 h 30 - Descente directe dans le couloir sous le pan de muraille ocre pour retrouver le chorten à 11 h 45 - Bas de la falaise à 12 h 30 - Col 1150 m à 13 h - Déjeuner de 13 h à 13 h 40 - Couvent de Santa Maria à 15 h 25 - Monte Estremu vers 16 h.



Le Tafonatu au petit matin au col "franchissable" - La vire de Scaffone versant Campu Razzinu Sud - Départ de la vire de Scaffone



L'amphithéâtre de Campu Razzinu sous la vire - La vire de Scaffone versant Campu Razzinu Sud - Extrémité du versant Campu Razzinu Sud




La vire de Scaffone versant Campu Razzinu Ouest (1er V) - La vire de Scaffone versant Campu Razzinu Ouest (suite) - Extrémité du versant Campu Razzinu Ouest entre les deux V



La vire de Scaffone versant Campu Razzinu Ouest (2ème V) - La vire de Scaffone versant Scaffone - Le versant Scaffone fait en Web-trek en juillet dernier

Arrow Conclusion :
Difficile de rajouter quelque chose de plus aux photos précédentes !! C'est un des endroits les plus inaccessibles en Corse, avec un paysage minéral extraordinaire et ces deux vires, du Tafonatu et de Scaffone, qui en fait sont dans le prolongement l'une de l'autre et qui constituent une promenade horizontale vertigineuse de 4 km (1200 m environ pour le Tafonatu - 700 m pour traverser le vallon de Bocca Rossa - 2100 m environ pour la vire de Scaffone) agrémentée de paysages à couper le souffle et colonisée par des mouflons solitaires. Il est sûr qu'elle se mérite, mais la faire selon les conditions dans lesquelles je l'ai réalisée Jeudi/Vendredi 20/21 septembre dernier (beau temps chaud - 12 ° C à 7 h du matin à 1700 m - pas de vent) est une récompense sans équivalent...
Pour info, le parcours s'est fait avec un sac d'environ 12 kg (pas de tente, matelas auto-gonflant, duvet - la couverture de survie aurait suffi -, réchaud/gaz, popote, couverts succincts, nourriture légère, veste montagne, polaire lourde, polaire légère, sous-vêtements, corde 30 m en 7 mm, 3 sangles, 2 mousquetons, trousse pharmacie, divers objets personnels : inutile de dire que, dans ces conditions de réalisation, pas grand chose de tout cela m'a servi !!! lol!

Et, pour finir, la carte du parcours réalisé (avec les erreurs comme la montée au col "infranchissable") et celui du Web-trek du 8-10/09/2007 dans le versant Scaffone (point atteint à moins de 400 m du début de la vire).



Dernière édition par U pinzutu le Ven 14 Mar - 15:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corse-sauvage.com
U pinzutu
Professionnel du CR
avatar

Masculin Nombre de messages : 149
Age : 68
Localisation : Région parisienne
Emploi : http://www.corse-sauvage.fr
Loisirs : Montagne corse
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Vires du Tafonatu et de Scaffone   Mer 26 Sep - 11:39

Bonsoir à tous, Cool

Pour illustrer les mouflons que l'on trouve en assez grand nombre sur les vires de Scaffone et de Campu Razzinu, je vous remets celle de juillet dernier prise juste sous l'amphithéâtre de Campu Razzinu.



Je n'ai pas réussi à photographier ces bestioles ce coup-ci : trop loin, tremblé au zoom, pas assez de lumière, mémoire saturée, etc...pale

Nota : en final, il paraîtrait que ce n'est pas un mouflon mais un gros bouc !!


Dernière édition par U pinzutu le Jeu 5 Nov - 6:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corse-sauvage.com
asinus



Masculin Nombre de messages : 21
Localisation : Prouvenço
Emploi : retraite
Loisirs : marcher et découvrir
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Vires du Tafonatu et de Scaffone   Jeu 4 Oct - 13:09

Mazette, quelle virée! Je comprends que personne ne fasse de commentaires, nous en restons tous sans voix! Cette rando doit-elle se faire en aller-retour, ou bien est-il possible d'imaginer une boucle? Faut-il être escaladeur, ou bien seulement le pied un peu montagnard? Enfin c'est vraiment du bon boulot, tout y est, les photos, le timing, la carte...chapeau, Pinzutu, mais je ne me sens pas de faire ça en solo comme toi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
U pinzutu
Professionnel du CR
avatar

Masculin Nombre de messages : 149
Age : 68
Localisation : Région parisienne
Emploi : http://www.corse-sauvage.fr
Loisirs : Montagne corse
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Vires du Tafonatu et de Scaffone   Jeu 4 Oct - 15:26

Bonsoir à tous, Cool

asinus a écrit:
Mazette, quelle virée! Je comprends que personne ne fasse de commentaires, nous en restons tous sans voix! Cette rando doit-elle se faire en aller-retour, ou bien est-il possible d'imaginer une boucle? Faut-il être escaladeur, ou bien seulement le pied un peu montagnard? Enfin c'est vraiment du bon boulot, tout y est, les photos, le timing, la carte...chapeau, Pinzutu, mais je ne me sens pas de faire ça en solo comme toi!

N'exagérons rien, asinus, la montée par Tana di l'Orsu est longue, chaotique et nécessite sens de l'orientation et ténacité, mais elle ne demande pas des dons gymniques ni même d'être grimpeur Exclamation Exclamation
Le seul passage difficile est la remontée de cette falaise dans le cirque terminal rocheux sous l'amphithéâtre de Campu Razzinu (dit "vire du mouflon") : cette difficulté est du même ordre que celle de la montée au Trou du Tafonatu depuis Ciottulu di I Mori (PD- Fabrikant !). C'est de la remontée de couloirs mi-herbeux mi-rocheux raides avec de petites ressauts, nécessitant pied sûr et peu de prise au vertige.
Je n'ai simplement signalé que le passage exposé (pas de II- où il vaut mieux ne pas chuter) car, pour un groupe, il est sans doute nécessaire de prévoir de quoi y assurer les randonneurs non habitués à ce genre d'exercice. A la descente, en particulier, le pas peut être délicat et la cordelette bien utile ! L'une des photos ci-dessus montre ce pas expo pris du dessus : il n'y a pas de quoi hurler de terreur...affraid
C'est sûr qu'en solo la randonnée décrite donne plus d'adrénaline (ah, le cri du mouflon le soir au-dessus des vires quand on est seul dans son bivouac bounce bounce). C'est surtout parce que le moindre pépin peut dégénérer en catastrophe : j'ai été particulièrement lent à la descente pour éviter de me trouver pris dans une ces chutes provoquées par les éboulis qui m'ont déjà occasionné quelques frayeurs antérieurement (chute sanglante dans la descente du Grand Ravin Nord des Ferriate en 2005 !).
Pour le type du parcours sur ces deux vires, tout est possible :
Arrow En aller-retour depuis Monte Estremu comme décrit ci-dessus (cela peut se faire dans la journée, mais le bivouac laisse le temps d'en profiter)
Arrow En traversée avec le ravin de Laoscella par le versant Scaffone en utilisant la vire de Scaffone en trek de 2/3 jours dans un sens ou l'autre entre Barghjana et Monte Estremu. C'est ce que nous avions tenté de faire en juillet dernier en remontant Laoscella, puis en traversant Scaffone : nous avons fait demi-tour (à 12 participants !) parce que nous n'avons pas eu le temps de trouver le début de la vire de Scaffone (plus compliqué dans ce sens-là). Tous les détails en Laoscella - Scaffone (sans la vire !)

Galeries de photos plus complètes sur le blog dans Vires du Tafonatu et de Scaffone et sur flickr en Vires du Tafonatu et de Scaffone...


Dernière édition par U pinzutu le Jeu 5 Nov - 6:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corse-sauvage.com
U pinzutu
Professionnel du CR
avatar

Masculin Nombre de messages : 149
Age : 68
Localisation : Région parisienne
Emploi : http://www.corse-sauvage.fr
Loisirs : Montagne corse
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Vires du Tafonatu et de Scaffone   Jeu 4 Oct - 15:35

Re-bonsoir, Cool

Un complément pour asinus, puisque je vois sur son profil qu'il est retraité et pense peut-être que ce genre de randonnée n'est pas pour les vieillards ! alien

Pour le trek de Laoscella - Scaffone (sans la vire) de juillet dernier, nous étions douze participants dont quelques-uns proches de la retraite (comme moi-même) et plusieurs retraités dont François (64 ans de mémoire) et Eckard (69 ans et encore en sacré forme physique) qui ont gambadé comme de jeunes mouflons dans ce p... de versant de Scaffone qui n'est pas seulement sauvage, mais désorientant et doté d'une structure complexe à appréhender. Twisted Evil Evil or Very Mad

Bon, à l'avoir fait en aller-retour, on commence à le connaître, mais il reste long et délicat à parcourir... Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corse-sauvage.com
asinus



Masculin Nombre de messages : 21
Localisation : Prouvenço
Emploi : retraite
Loisirs : marcher et découvrir
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Vires du Tafonatu et de Scaffone   Ven 5 Oct - 5:25

Si je comprends bien ta virée, Pinzutu, après être monté du couvent Sainte Marie, tu as fait un aller-retour sur la vire du Tafunatu avant d'entamer la vire de Scaffone: n'est-il pas possible de rejoindre directement cette vire du Tafunatu, par exemple en partant de Ciottulu, et de réaliser ainsi un trek de Ciottulu (ou éventuellement Puscaghja) à Barghjana en empruntant tes deux vires et en bivouaquant à Laoscella (ou avant si c'est trop long)? En tous cas, bravo d'avoir réussi à emmener 12 personnes dans un tel terrain, avec des "vieux" par dessus le marché: tu as raison, ça me donne du courage pour essayer d'en faire autant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
U pinzutu
Professionnel du CR
avatar

Masculin Nombre de messages : 149
Age : 68
Localisation : Région parisienne
Emploi : http://www.corse-sauvage.fr
Loisirs : Montagne corse
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Vires du Tafonatu et de Scaffone   Ven 5 Oct - 6:34

Bonjour à tous, Cool

asinus a écrit:
Si je comprends bien ta virée, Pinzutu, après être monté du couvent Sainte Marie, tu as fait un aller-retour sur la vire du Tafunatu avant d'entamer la vire de Scaffone: n'est-il pas possible de rejoindre directement cette vire du Tafunatu, par exemple en partant de Ciottulu, et de réaliser ainsi un trek de Ciottulu (ou éventuellement Puscaghja) à Barghjana en empruntant tes deux vires et en bivouaquant à Laoscella (ou avant si c'est trop long)? En tous cas, bravo d'avoir réussi à emmener 12 personnes dans un tel terrain, avec des "vieux" par dessus le marché: tu as raison, ça me donne du courage pour essayer d'en faire autant!

Oui, bien sûr, c'est ce qui se fait en général : il est plus simple de partir de Ciottullu (encore faut-il y monter !) et de rejoindre en descente la vire du Tafonatu vers 1700 m par le "tour du Tafonatu" (Définition Fabrikant), c'est à dire soit col des Maures et descente par une brèche en RG (Voie 138 Didier-Richard, PD-), soit sous Capu a e Gharghjole, de l'autre côté, par un couloir à l'aplomb sous le sommet descendant vers des aulnes (Voie 139 Didier-Richard, F+), soit encore plus commodément sous la Punta Silvastriccia par un couloir moins raide mais avec plus d'aulnes (recommandation Doumé à Puscaghja). Il faut 2 h selon Fabrikant, que je porterai à 3 h si l'on découvre ces itinéraires Exclamation
Dans ce cas, il est effectivement possible de traverser ensuite vers Laoscella par la vire de Scaffone et de rejoindre Barghjana : c'est même moins suicidaire que de descendre directement dans Laoscella sous le col des Maures en désescaladant la falaise de Tondu et sa fissure (adrénaline assurée : Cf. photo ci-dessous)



Encore de belles balades à préparer...lol!

Côté trek Vire de Scaffone, tu aurais pu t'inscrire puisque ce trek a été improvisé par Internet via mon Blog et que de 3 au départ, nous nous sommes retrouvés à 12 inscrits fin juin dernier. Je vais pouvoir me recycler en Randos Ravins Tour Operator. bounce


Dernière édition par U pinzutu le Jeu 5 Nov - 6:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corse-sauvage.com
asinus



Masculin Nombre de messages : 21
Localisation : Prouvenço
Emploi : retraite
Loisirs : marcher et découvrir
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Vires du Tafonatu et de Scaffone   Ven 5 Oct - 15:45

Ah, Pinzutu, je suis sensible à ton invitation à me joindre à tes treks un peu déjantés, dommage.... encore que ton vieux de 64 ans en avait peut-être 66....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eiuSTeSSu

avatar

Masculin Nombre de messages : 355
Localisation : In la me stanza quand'e vi parlu
Date d'inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Vires du Tafonatu et de Scaffone   Mar 13 Nov - 12:08

En effet, cette balade est impressionnante à plus d'un titre : les verticales, le paysage, la longueur... mais aussi le matériel qu'il est prudent d'avoir ! affraid
Je ne suis qu'un amateur moi à côté, je ne dispose pas de tout ça, et vu le nombre très modeste de mes "sorties", je ne sais pas si l'investissement serait vraiment judicieux...
Sans compter mes genoux capricieux qui me contraignent à y aller doucement sur la durée, même avec des bâtons de randonnée...
Enfin, je vais y aller progressivement en allant un peu plus loin à chaque balade.
En tout cas, bravo pour ton compte-rendu bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pesciu.ifrance.com
U pinzutu
Professionnel du CR
avatar

Masculin Nombre de messages : 149
Age : 68
Localisation : Région parisienne
Emploi : http://www.corse-sauvage.fr
Loisirs : Montagne corse
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Vires du Tafonatu et de Scaffone   Mar 13 Nov - 14:28

Bonsoir à tous, Cool

eiuSTeSSu a écrit:
En effet, cette balade est impressionnante à plus d'un titre : les verticales, le paysage, la longueur... mais aussi le matériel qu'il est prudent d'avoir ! affraid
Je ne suis qu'un amateur moi à côté, je ne dispose pas de tout ça, et vu le nombre très modeste de mes "sorties", je ne sais pas si l'investissement serait vraiment judicieux...
Sans compter mes genoux capricieux qui me contraignent à y aller doucement sur la durée, même avec des bâtons de randonnée...
Enfin, je vais y aller progressivement en allant un peu plus loin à chaque balade.
En tout cas, bravo pour ton compte-rendu bounce

Ne pas trop surestimer cette course quand même, le matos servant essentiellement à assurer dans un groupe les participants qui auraient du mal à passer ce genre de pas un peu vertigineux No
Pas besoin de s'appeler Edlinger lol!

Quant aux genoux, j'ai donné personnellement aussi ma part et 26 ans de rugby + 45 ans de ski m'ont privé de ménisques et laissé une arthrose sévère qui me demande moult précautions pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corse-sauvage.com
U pinzutu
Professionnel du CR
avatar

Masculin Nombre de messages : 149
Age : 68
Localisation : Région parisienne
Emploi : http://www.corse-sauvage.fr
Loisirs : Montagne corse
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Vires du Tafonatu et de Scaffone   Mar 13 Nov - 14:54

Ah oui, j'ajoute que, pour le moment du moins, je n'utilise jamais de bâtons de randonnée : les inconvénients de ces bâtons (encombrement des mains, poids supplémentaire, perte fréquente) l'emportent à mon avis sur les avantages (assistance à l'équilibre, soulagement des articulations des "vieillards") en terrain chaotique hors sentier (ne parlons même pas d'A machja !). scratch
En particulier, l'escalade de barres rocheuses, le franchissement d'obstacles divers, etc... ne peut se faire sans abandonner les bâtons et on perd beaucoup de temps à les ranger puis à les reprendre dans ce genre de terrain (Cf. notre web-trek à 12 en versant Scaffone de juillet dernier !!!).

Il est certain qu'au fur et à mesure du vieillissement individuel, on a tendance à faire de moins en moins de terrain chaotique et à avoir de plus en plus de problèmes d'articulations... What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corse-sauvage.com
Battì
Philosophe m'briacò
avatar

Nombre de messages : 151
Date d'inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Vires du Tafonatu et de Scaffone   Mer 14 Nov - 8:40

U pinzutu a écrit:

Quant aux genoux, j'ai donné personnellement aussi ma part et 26 ans de rugby + 45 ans de ski m'ont privé de ménisques et laissé une arthrose sévère qui me demande moult précautions pale

J'ai les même problèmes depuis peu : un ménisque abîmé me cause du souci. Tu conseilles quoi ? Serrer les dents ou bien le faire enlever ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
U pinzutu
Professionnel du CR
avatar

Masculin Nombre de messages : 149
Age : 68
Localisation : Région parisienne
Emploi : http://www.corse-sauvage.fr
Loisirs : Montagne corse
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Vires du Tafonatu et de Scaffone   Mer 14 Nov - 12:21

Battì a écrit:
J'ai les même problèmes depuis peu : un ménisque abîmé me cause du souci. Tu conseilles quoi ? Serrer les dents ou bien le faire enlever ?

Il faut consulter un spécialiste : personnellement, on m'a enlevé complètement les deux ménisques fissurés en 89 au genou gauche. Plus de problème de ménisques depuis, mais apparition rapide d'arthrose à ce genou. Actuellement, la médecine réfléchit beaucoup plus à éviter les ablations complètes, car, sans ménisques, on aggrave les arthroses.
Peu de douleurs de mon côté, mais simplement des gonflements du genou à l'effort : au ski surtout, mais parfois aussi en rando, le genou double de volume en quelques heures et empêche toute flexion => 10 jours d'arrêt complet pour dégonfler !! No

Solution actuellement utilisée depuis 3 ans avec succès : 3 injections annuelles de Synvisc dans l'articulation à une semaine d'intervalle. Cela ne soigne pas l'arthrose mais permet une meilleure lubrification du genou, donc moins de gonflements.
Mais seul un spécialiste peut te dire ce qui convient à ton cas personnel... Idea
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corse-sauvage.com
eiuSTeSSu

avatar

Masculin Nombre de messages : 355
Localisation : In la me stanza quand'e vi parlu
Date d'inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Vires du Tafonatu et de Scaffone   Mer 14 Nov - 12:47

Sans vouloir transformer ce beau sujet en cabinet médical, je réponds au message de Pinzutu :

il semble que j'aie un problème à la fois moins sérieux et plus embêtant. Je n'ai aucun gonflement de genou ou modification anatomique quelconque, mais des douleurs de 2 types mais qui de toute façon sont telles qu'elles ne permettent plus une fois déclenchées la marche en descente (fâcheux en randonnée tout de même). J'ajoute que sans bâton, je ne pourrais pas faire plus de 200 mètres en descente...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pesciu.ifrance.com
U pinzutu
Professionnel du CR
avatar

Masculin Nombre de messages : 149
Age : 68
Localisation : Région parisienne
Emploi : http://www.corse-sauvage.fr
Loisirs : Montagne corse
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Vires du Tafonatu et de Scaffone   Mer 14 Nov - 14:33

Bonsoir à tous, Cool

Oui, eiuSTeSSu, je sais que malheureusement certains ne peuvent plus se passer de bâtons en randonnée. Personnellement aussi, je n'en suis pas loin... et la descente devient de plus en plus l'épreuve la plus pénible !! Crying or Very sad
Bon, quittons les médecins et revenons à la randonnée... en Corse !cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corse-sauvage.com
asinus



Masculin Nombre de messages : 21
Localisation : Prouvenço
Emploi : retraite
Loisirs : marcher et découvrir
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Vires du Tafonatu et de Scaffone   Sam 17 Nov - 13:37

Bonsoir à tous.

Je vois que les genoux sont une source continue d'ennuis, pourtant, Pinzutu, ils ne t'empêchent pas de crapahuter à vitesse honorable, si j'en juge par tes descriptions.
Personnellement, je suis un chaud partisan des bâtons, surtout si l'on est chargé; ils ont de multiples avantages, dont à mon avis le principal est de faire participer les membres supérieurs à l'effort, et d'éviter en particulier le gonflement des mains; bien sûr, ils économisent les genoux à la descente, mais aussi à la montée; leur inconvénient, outre le risque d'embrocher le voisin de derrière, est de devoir les ranger quand il faut mettre les mains...mais cela arrive rarement, même en randonnée chaotique: à ce propos, Pinzutu, dans ta randonnée à 12, il y en avait bien quelques-uns qui avaient des bâtons: ont-ils réellement gêné la progression?
Je touche du bois, mais malgré mon âge respectable, je n'ai pas de problème de genoux, mais il faut dire que je n'ai jamais pratiqué le rugby, et fort peu le ski: qui dira la nocivité, pour "après", de certains sports brutaux ?...
Encore bravo pour tes superbes photos, Pinzutu, et tes descriptions de balades, toujours très précises: ne serais-tu pas un peu ingénieur sur les bords?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
U pinzutu
Professionnel du CR
avatar

Masculin Nombre de messages : 149
Age : 68
Localisation : Région parisienne
Emploi : http://www.corse-sauvage.fr
Loisirs : Montagne corse
Date d'inscription : 17/09/2006

MessageSujet: Re: Vires du Tafonatu et de Scaffone   Sam 17 Nov - 16:44

Bonsoir à tous, Cool

asinus a écrit:
même en randonnée chaotique: à ce propos, Pinzutu, dans ta randonnée à 12, il y en avait bien quelques-uns qui avaient des bâtons: ont-ils réellement gêné la progression?
Bien entendu, je ne répondrai pas directement à cette question pernicieuse. Mais il y a sans doute des explications à avoir mis plus de 6 h effectives depuis Laoscella jusqu'à 400 m du départ de la vire : environ 3 km sur le terrain, 660 m de dénivelé positif, 330 m de dénivelé négatif... scratch Mais sans doute aussi pas seulement les bâtons... silent

asinus a écrit:
ne serais-tu pas un peu ingénieur sur les bords ?
C'est drôle, on m'a déjà posé cette question il y a quelque temps Exclamation Exclamation lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corse-sauvage.com
Massimu
Lindt, la passion de la finesse


Nombre de messages : 485
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: Vires du Tafonatu et de Scaffone   Dim 18 Nov - 6:12

Etant jeune encore je n'ai pas de problèmes de genoux, mais je sens que les batons aident beaucoup les muscles notamment lors d'une descente, j'ai déjà fait 2 fois le Rotondu, une fois avec et une fois sans, et sans batons je ressentais plus de douleurs musculaires à la fin de la marche qu'avec une aide. Apres c'est certain que les batons en carbone , affare è saette, sont peut etre mieux que nos bon vieux stecchi en bois de chataigner ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://muntagnacorsa.actifforum.com
asinus



Masculin Nombre de messages : 21
Localisation : Prouvenço
Emploi : retraite
Loisirs : marcher et découvrir
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Re: Vires du Tafonatu et de Scaffone   Mer 21 Nov - 3:26

Je n'ai pas bien compris, Pinzutu, pourquoi la question sur la gêne à la progression causée par les bâtons était pernicieuse; la réponse est légèrement ambigüe, mais enfin on sent bien que tu as dû ronger ton frein au cours de ce trek en voyant tous ces empotés munis de bâtôns loin derrière toi; peut-être as-tu pensé que les mouflons n'avaient pas besoin de bâtons... mais ils ont quatre pattes.
Enfin à mon âge, on économise sa mécanique, quitte à marcher moins vite, surtout les genoux qui sont une articulation compliquée et difficile à réparer, à la différence de la hanche.
Mais je reconnais que cette discussion aurait plus sa place dans un forum médical: juré, craché, je n'aborderai plus ce sujet ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vires du Tafonatu et de Scaffone   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vires du Tafonatu et de Scaffone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les feuilles changent-elles de couleur ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
U Foru di a muntagna corsa :: "CR" di marchje muntagnole / Comptes rendus de marches en montagne :: Pointes, Monts, Cimes... / Punte, Monti, Cime...-
Sauter vers: